Les films à l’affiche dans les salles africaines Secma-Comacico (1960-1961)

Auteurs

  • Claude Forest IRCAV, Sorbonne nouvelle Paris 3 (France)

DOI :

https://doi.org/10.51185/journals/rhca.2021.e290

Mots-clés :

programmation, salle de cinéma, fréquentation, Afrique francophone sud saharienne

Résumé

En s’appuyant sur des sources à ce jour inexploitées, la présente contribution se propose d’analyser en détail la programmation, au lendemain des indépendances, des salles des deux circuits cinématographiques dominants l’Afrique francophone sud saharienne, notamment situées au Sénégal et en Côte d’Ivoire, marchés les plus importants. Ces sources permettent de largement relativiser, voire contredire, nombre de discours qui se sont tenus concernant la « qualité » des films proposés et d’en révéler la nature strictement idéologique. Elles permettent en outre de mieux comprendre le fonctionnement de l’activité de programmation des groupes, et également de saisir une partie des pratiques spectatorielles de l’époque. Au-delà de la nationalité des films, l’étude de leurs genres ou leurs modes d’exposition permettront de décrypter partiellement la réalité de l’offre des années 1960, révélant en creux les goûts des publics concernés.

Biographie de l'auteur

Claude Forest, IRCAV, Sorbonne nouvelle Paris 3 (France)

Claude Forest est professeur émérite, chercheur en économie et sociologie du cinéma. Ses travaux portent principalement sur l’histoire économique de la filière cinématographique (exploitation, distribution, production) en Afrique et en France, ainsi que sur la socio-économie de la demande et des pratiques culturelles.

Références

BARLET Olivier (1996), Les cinémas d’Afrique noire, Paris, L’Harmattan.

BOUGHEDIR Férid (1976), Cinéma africain et décolonisation : étude des conditions culturelles et économiques de l’émergence de cinémas nationaux indépendants en Afrique dans la période post-coloniale, Thèse de doctorat en littérature française/cinéma, Université Sorbonne Nouvelle Paris III.

BURNS James (2013), Cinema and Society in the British Empire, 1895-1940, Basingstoke, Palgrave Macmillan.

CAILLE Patricia et FOREST Claude (dir.) (2019), Pratiques et usages du film en Afriques francophones (Maroc, Tchad, Togo, Tunisie), Villeneuve d’Ascq, Presses Universitaires du Septentrion.

CHATTERJEE Gayatri (2002), Mother India, British Film Institute.

CHERIAA Tahar (1978), Écrans d’abondance, ou cinéma de libération en Afrique ?, Tunisie/Libye, SATPEC/El Khayala.

DEBRIX Jean-René (1968), « Le cinéma africain », Afrique contemporaine, 38-39, pp. 7-12.

DEBRIX Jean-René (1973), « Dix ans de coopération franco-africaine ont permis la naissance du jeune cinéma d’Afrique noire », Sentiers, 43, pp. 13-19.

DEBRIX Jean-René (1975), « Situation du cinéma en Afrique francophone », Afrique contemporaine, 81, pp. 2-7.

DIAWARA Manthia (1991), African Cinema. Politics and Culture, Bloomington, Indiana University press.

DIOP Mohamed (1975), « Terre d’élection du cinéma, l’Afrique noire consomme les pires navets en forgeant son industrie du 7e art », Recherche, Pédagogie et Culture, 17-18, pp. 29-32.

DYER Richard (2004), Le star-système hollywoodien, Paris, L’Harmattan.

FEPACI (1995), L’Afrique et le centenaire du cinéma, Paris, Présence Africaine.

FOREST Claude et SERCEAU Michel (2014), Le Patis. Une salle de cinéma populaire devenue salle d’art et essai (Le Mans, 1943-1983), Villeneuve d’Ascq, Presses Universitaires du Septentrion.

FOREST Claude (2018), Production et financement du cinéma en Afrique sud saharienne francophone (1960-2018), Paris, L’Harmattan.

FOREST Claude (2019), Les salles de cinéma en Afrique sud saharienne francophone (1926-1980), Paris, L’Harmattan.

FOURCHARD Laurent, GOERG Odile et GOMEZ-PEREZ Muriel (dir.) (2009), Lieux de sociabilité urbaine en Afrique, Paris, L’Harmattan.

FRINDETHIE K. Martial (2009), Francophone African Cinema: History, Culture, Politics and Theory, Jefferson, McFarland.

GADJIGO Samba (1995), « Le cinéma africain dans le monde : étape ou état d’enfance », in Fepaci, L’Afrique et le centenaire du cinéma, Paris, Présence Africaine, pp. 69-81.

GENOVA James E. (2013), Cinema and development in West Africa, Bloomington, Indiana University Press.

GOERG Odile (2012), « Entre infantilisation et répression coloniale. Censure cinématographique en AOF, ‘‘grands enfants’’ et protection de la jeunesse », Cahiers d’études africaines, 205, pp. 165-198.

GOERG Odile (2015), Fantômas sous les tropiques. Aller au cinéma en Afrique coloniale, Paris, Vendémiaire.

GOERG Odile (2020), Un cinéma ambulant en Afrique. Jean-Paul Sivadier, entrepreneur dans les années 1950, Paris, L’Harmattan.

GUGLER Josef (2003), African Film: Re-Imagining a Continent, Bloomington, Indiana University Press.

HALL Stuart, JEFFERSON Tony (dir.) (1976), Resistance Trough Rituals. Youth Subculture in Post-War Britain, Londres, Harper Collins.

HENNEBELLE Guy (1972), Les cinémas africains en 1972, Dakar, Société africaine d’édition.

HENNEBELLE Guy, RUELLE Catherine (dir.) (1978), Cinéastes d’Afrique noire, hors-série jeune cinéma, CinémAction, 3.

HOEFERT DE TUREGANO Teresa (2004), African Cinema and Europe: Close-up on Burkina Faso, Florence, European Press Academic Publishing.

LELIEVRE Samuel (dir.) (2003), Cinémas africains, une oasis dans le désert ? Corlet/Télérama, CinémAction, 106.

MORIN Edgar (1957), Les stars, Paris, Seuil.

PFAFF Françoise (dir.) (2004), Focus on African Films, Bloomington, Indiana University Press.

PFAFF Françoise (2010), À l’écoute du cinéma sénégalais, Paris, L’Harmattan.

POMMIER Pierre (1974), Cinéma et développement en Afrique noire francophone, Bordeaux, Pedone.

RAMIREZ Francis et ROLOT Christian (1985), Histoire du cinéma colonial au Zaïre, au Rwanda et au Burundi, Tervuren, éd. Musée Royal de l’Afrique Centrale.

RUELLE Catherine (2005), Afrique 50. Singularités d’un cinéma pluriel, Paris, L’Harmattan.

SADOUL Georges (1962), « Bases et perspectives des cinémas africains », Table ronde internationale sur les problèmes du cinéma africain, MIFED, Milan, 24-25 avril 1962.

SHAKA Femi Okiremuete (2004), Modernity and the African Cinema, Trenton, Africa World Press.

SIMSI Simon (2012), Ciné-Passions. Le guide chiffré du cinéma en France (1945-2011), Paris, Dixit.

SMYTH Rosaleen (1979), « The Development of British Colonial Film Policy, 1927-1939 », Journal of African History, 20(3), pp. 437-450.

UKADIKE Nwachukwu Frank et AKUDINOBI J. Jude G. (dir.) (2014), Critical Approaches to African Cinema Discourse, Lanham, Lexington Books.

VIEYRA Paulin Soumanou (1975), Le cinéma africain. Des origines à 1973, Paris, Présence Africaine.

VIEYRA Paulin Soumanou (2012), Ousmane Sembène, cinéaste : première période, 1962-1971, Paris, Présence Africaine.

VINCENDEAU Ginette (2000), Stars and Stardom in French Cinema, Londres & New York, Continuum.

Téléchargements

Publié le

07-01-2021

Comment citer

Forest, Claude. 2021. « Les Films à l’affiche Dans Les Salles Africaines Secma-Comacico (1960-1961) ». Revue d’histoire Contemporaine De l’Afrique, nᵒ 1 (janvier):39-61. https://doi.org/10.51185/journals/rhca.2021.e290.