Journalisme et politique en Côte d’Ivoire (années 1930-1964)

Itinéraires croisés d'une profession

Auteurs

  • Marie Fierens Département des sciences de l’information et de la communication/ReSIC, ULB (Belgique)

DOI :

https://doi.org/10.51185/journals/rhca.2021.e291

Mots-clés :

décolonisation, Côte d'Ivoire, Fologo, Fraternité-Matin, journalisme, journaux

Résumé

Cet article met en évidence les modes de formation et de transformations de la profession de journaliste de presse écrite, en Côte d’Ivoire, depuis la brève parution du premier journal créé par des Africains, en 1935, jusqu’à l’émergence, en 1964, du quotidien national Fraternité-Matin. Il se nourrit de la sociologie du journalisme pour mettre en lumière les multiples relations que les journalistes ivoiriens ont entretenu avec la sphère politique et pour inscrire leur biographie au cœur du mouvement continu qui a façonné la profession. Le parcours de Félix Houphouët-Boigny – premier président de la Côte d’Ivoire, très tôt investi dans le secteur de la presse – et de Laurent Dona Fologo – premier rédacteur en chef du premier quotidien ivoirien et, depuis, acteur connu de la scène politique ivoirienne – sont pris en compte dans cette perspective.

Biographie de l'auteur

Marie Fierens, Département des sciences de l’information et de la communication/ReSIC, ULB (Belgique)

Marie Fierens mène des recherches sur les médias en Afrique depuis une dizaine d’années à l’Université libre de Bruxelles. Elle a également réalisé des post-doctorats à l’Université d’Oxford et à la Fondation Croix-Rouge française. Elle est notamment l'auteure d'un ouvrage relatif à l’émergence et au développement de la presse écrite en République démocratique du Congo et en Côte d’Ivoire (Institut universitaire Varenne, 2017) ainsi que d'un livre relatif au génocide des Tutsi au Rwanda (Golias, 2009). Elle est aussi co-auteure d’un documentaire radio sur le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR). Ses recherches actuelles portent principalement sur les relations entre journalistes Congolais et acteurs humanitaires à l’est de la RDC ainsi que sur la situation des journalistes burundais en exil.

Références

AHIPEAUD Martial Joseph (2003), Elite Ideologies and the Politics of Media. A critical history of Ivoirien Elite Ideologies and their Press from the Brazzaville Conference to the December 24th 1999 military coup, PhD in Philosophy, University of London.

AINSLIE Rosalynde (1966), The Press in Africa: Communications Past and Present, London, Victor Gollancz.

AMON D’ABY François-Joseph (1951), La Côte d’Ivoire dans la cité africaine, Paris, Larose.

AMONDJI Marcel (1986), Côte d’Ivoire, le P.D.C.I et la vie politique de 1944 à 1985, Paris, L’Harmattan.

ANJCI (dossier préparé par) (1973), « La presse en Côte d’Ivoire », La Gazette de la presse en langue française, pp. 5-11.

BAHI AGHI Auguste (2008), « De la salle de cours à la salle de rédaction. Les jeunes diplômés dans le champ journalistique ivoirien. Approche préliminaire », Prisma.com, 6, pp. 192-214.

BAILLY Diégou (1995), La réinstauration du multipartisme en Côte d'Ivoire ou la double mort d'Houphouët-Boigny, Paris, L’Harmattan.

BAKARY-Akin Tessy (1991), Côte d’Ivoire, une succession impossible ?, Paris, L’Harmattan.

BAMBA Abou (2016), African Miracle, African Mirage. Transnational Politics and the Paradox of Modernization in Ivory Coast, Athens, Ohio University Press.

BANCEL Nicolas (2002), « La voie étroite : la sélection des dirigeants africains lors de la transition vers la décolonisation », Mouvements, 21-22, pp. 28-40.

BARBEY Francis, ZIO Moussa et LIPANI Marie-Christine (2015), Du journalisme en Côte d’Ivoire, Paris, L’Harmattan.

BARRY Moustapha (2013), Histoire des médias au Sénégal. De la colonisation à nos jours, Paris, L’Harmattan.

BLE Raoul Germain (2009), « La guerre dans les médias, les médias dans la guerre en Côte d’Ivoire », Afrique et développement, 2, pp. 177 201.

CAMPBELL W. Joseph (1998), The Emergent Independent Press in Benin and Côte d’Ivoire: From Voice of the State to Advocate of Democracy, Westport (Conn.), Praeger.

CARLSON Matt, SETH C. Lewis (dir.) (2015), Boundaries of Journalism. Professionalism, Practices and Participation, New York, Routledge.

CHAFER Tony (2019), La fin de l’empire colonial français en Afrique de l’Ouest. Entre utopie et désillusion, Rennes, Presses Universitaires de Rennes.

CHAMPAGNE Patrick (1995), « La double dépendance : quelques remarques sur les rapports entre les champs politique, économique et journalistique », Hermès, 17-18, pp. 215 229.

CHARLE Christophe (1992), « Le temps des hommes doubles », Revue d’histoire moderne et contemporaine, 39(1), pp. 73-85.

COOPER Frederick (2014), Citizenship between Empire and Nation: Remaking France and French Africa, 1945-1960, Princeton, Princeton University Press.

DAUBERT Pierre (2009), La presse écrite d’Afrique francophone en question : Essai nourri par l’analyse de l’essor de la presse française, Paris, L’Harmattan.

DE BENOIST Joseph-Roger (1960), « Situation de la presse dans l’Afrique occidentale de langue française », Afrique documents, 52-53, pp. 123-128 et 163-184.

DE LA BROSSE Renaud (1999), Le rôle de la presse écrite dans la transition démocratique en Afrique, Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion.

DESALMAND Paul (1983), Histoire de l’éducation en Côte d’Ivoire, tome 1, Abidjan, CEDA.

DIABI Yahaya (2000), « L’information et le pouvoir politique en Côte d’Ivoire entre 1960 et 1990 », Hermès, 28, pp. 245-255.

DIALLO Siradiou (1993), Houphouët-Boigny. Le médecin, le planteur et le ministre (1900 (?)-1960), Paris, Jeune Afrique Livres.

EUVRARD Gil-François (1982), La presse en Afrique occidentale française. Des origines aux indépendances et conservée à la Bibliothèque nationale, Mémoire de fin d’études, Villeurbanne, École nationale supérieure des bibliothèques (ENSB).

FIERENS Marie (2017), Le journalisme de presse écrite en République démocratique du Congo et en Côte d'Ivoire, Paris, Institut Universitaire Varenne.

FRERE Marie-Soleil (dir.) (2005), Afrique centrale, médias et conflits. Vecteurs de guerre ou acteurs de paix, Bruxelles, Éditions Complexe.

FRERE Marie-Soleil (2009), Élections et médias en Afrique Centrale. Voie des urnes, voix de la paix ?, Paris, Karthala.

GBAGBO Laurent (1983), Côte d’Ivoire. Pour une alternative démocratique, Paris, L’Harmattan.

GRAH Mel Frédéric (2003), Félix Houphouët-Boigny. Le fulgurant destin d’une jeune proie (?-1960), Abidjan, Paris, Cerap, Maisonneuve et Larose, Servedit.

GUILLANEUF Raymond (1975), La Presse en Côte d’Ivoire. La colonisation, l'aube de la décolonisation, 1906-1952, Thèse de doctorat en histoire, Paris 1.

HACHTEN William (1971), Muffled Drums: The News Media in Africa, Ames, Iowa State University Press.

KARIMU Waliyu (2017), Pacifier la presse écrite en Côte d’Ivoire. Analyse de deux décennies de tentatives de professionnalisation des quotidiens ivoiriens depuis 1990, Thèse de doctorat en sciences de l’information et de la communication, Université Paris 8.

KIPRE Pierre et TIREFORT Alain (1992), « La Côte d’Ivoire », in C. COQUERY-VIDROVITCH (dir.), L’Afrique occidentale au temps des Français. Colonisateurs et colonisés, c. 1860-1960, Paris, La Découverte, pp. 289-336.

KITCHEN Helen (1956), The Press in Africa, Washington, Ruth Sloan associates.

OLLIVIER-YANIV Caroline (2010), « De l’opposition entre “propagande” et “communication publique” à la définition de la politique du discours : proposition d’une catégorie analytique », Quaderni, 72, pp. 87-99.

OCHS Martin (1986), The African Press, Cairo, The American University in Cairo.

PERRET Thierry (2005), Le temps des journalistes. L’invention de la presse en Afrique francophone, Paris, Karthala.

RAMBAUD Brice (2009), « Réflexions sur les trajectoires africaines de deux modèles médiatiques occidentaux. Analyse comparative de la presse écrite du Burkina Faso et du Kenya », in D. DARBON (dir.), La politique des modèles en Afrique. Simulation, dépolitisation et appropriation, Paris, Karthala-MSHA, pp. 171-186.

ROUX Geneviève (1975), La presse ivoirienne : miroir d’une société. Essai sur les changements socio-culturels en Côte d'Ivoire, Thèse de doctorat en sociologie, Université René Descartes.

RUELLAN Denis (2007), Le journalisme ou le professionnalisme du flou, Saint-Martin d’Hères, Presses Universitaires de Grenoble.

SIMONET Thibaut (2010), « Les composantes du pouvoir de Félix Houphouët-Boigny en Côte d'Ivoire (1958-1965) », Outre-mers, 97(368-369), « Cinquante ans d’indépendances africaines », pp. 403-420.

TOUNGARA Jeanne Maddox (1995), « Generational Tensions in the Parti Démocratique de Côte d’Ivoire », African Studies Review, 38(2), pp. 11-38.

TUDESQ André-Jean (1995), Feuilles d’Afrique. Étude de la presse de l’Afrique subsaharienne, Talence, MSHA.

TUDESQ André-Jean (1998), Journaux et radios en Afrique aux XIXe et XXe siècles, Paris, Gret.

TUDESQ André-Jean (1999), Les médias en Afrique, Paris, Ellipses.

ZOLBERG Aristide R. (1969), One-Party Government in the Ivory Coast, Princeton, Princeton Univ. Press.

Téléchargements

Publié le

07-01-2021

Comment citer

Fierens, Marie. 2021. « Journalisme Et Politique En Côte d’Ivoire (années 1930-1964): Itinéraires croisés d’une Profession ». Revue d’histoire Contemporaine De l’Afrique, nᵒ 1 (janvier):98-118. https://doi.org/10.51185/journals/rhca.2021.e291.