Écrire l’histoire en commission

La justice pénale internationale à la lumière des archives françaises

Auteurs

  • Ornella Rovetta Université libre de Bruxelles, Centre de recherche Mondes Modernes et Contemporains ; Vrije Universiteit Brussel (Belgique)

DOI :

https://doi.org/10.51185/journals/rhca.2021.e578

Mots-clés :

archives, justice pénale internationale, génocide, opération Turquoise, Rwanda, France

Résumé

Le rapport remis par les membres de la commission Duclert au président Emmanuel Macron présente une chronique détaillée du rôle de la France au Rwanda de 1990 à 1994. Fondé sur plus de 8 000 documents, en partie inédits, cet exercice n’échappe pourtant pas aux limites et difficultés que l’écriture de l’histoire en commission génère. Articulé autour de l’apport du rapport sur le positionnement de la France vis-à-vis de la justice internationale en 1994, cet article entrecroise la question de l’accès aux sources à celle du questionnement historien.

Références

AUDOIN-ROUZEAU Stéphane (2010), « La responsabilité de la France vue du Rwanda. Le rapport Mucyo : une lecture historienne », Esprit, mai, pp. 122-134.

BARNETT Michael N. (2002), Eyewitness to a Genocide. The United Nations and Rwanda, Ithaca/Londres, Cornell University Press.

BERTRAMS Kenneth et BROUX Pierre-Olivier (de) (2007), « Du négationnisme au devoir de mémoire : l’histoire est-elle prisonnière ou gardienne de la liberté d’expression », Revue de droit de l’ULB, 1, pp. 75-134.

CLARK Philip et KAUFMAN Zachary D. (dir.) (2009), After Genocide: Transitional Justice, Post-conflict Reconstruction and Reconciliation in Rwanda and beyond, New York, Columbia University Press.

COMMISSION DE RECHERCHE SUR LES ARCHIVES FRANÇAISES RELATIVES AU RWANDA ET AU GENOCIDE DES TUTSI (2021), La France, le Rwanda et le génocide des Tutsi (1990-1994), Paris, Armand Colin.

CORET Laure et VERSCHAVE François-Xavier (dir.) (2005), L’Horreur qui nous prend au visage : l’État français et le génocide au Rwanda. Rapport de la Commission d’enquête citoyenne, Paris, Karthala.

CORNELISSEN Christoph (2020), « Historical commissions in Germany since the 1990s. Potential for social and political conflict solving », in E. BARKAN, C. GOSCHLER, J.E. WALLER (dir.), Historical Dialogue and the Prevention of Mass Atrocities, Londres/New York, Routledge, pp. 31-49.

DE VILLERS Gauthier (2004), « Histoire, justice et politique. À propos de la commission d’enquête sur l’assassinat de Patrice Lumumba, instituée par la Chambre belge des représentants », Cahiers d’études africaines, 173-174, pp. 193-220.

DUPAQUIER Jean-François (2014), Politiques, militaires et mercenaires français au Rwanda. Chronique d’une désinformation, Paris, Karthala.

HRW et FIDH (1999), Aucun témoin ne doit survivre. Le génocide au Rwanda, Paris, Karthala.

LAGROU Pieter (2007), « Réflexions sur le rapport néerlandais du NIOD : logique académique et culture du consensus », Cultures & Conflits, 65, pp. 63-79.

MAISON Rafaëlle (2017), Pouvoir et génocide dans l’œuvre du Tribunal pénal international pour le Rwanda, Paris, Dalloz.

MELVERN Linda (2010), Complicité de génocide. Comment le monde a trahi le Rwanda, Paris, Karthala.

ROVETTA Ornella (2019), Un génocide au tribunal. Le Rwanda et la justice internationale, Paris, Belin.

VAN DEN HERIK Larissa (2015), « Accountability through Fact-Finding: Appraising Inquiry in the Context of Srebrenica », Netherlands International Law Review, 62, pp. 295-311.

VIDAL Claudine (2007), « Du soupçon civique à l’enquête citoyenne : controverses sur la politique de la France au Rwanda de 1990 à 1994 », Critique internationale, 36, pp. 71-84.

VULPIAN Laure (de) et PRUNGNAUD Thierry (2012), Silence Turquoise. Rwanda 1992-1994, responsabilités de l’État français dans le génocide des Tutsi, Paris, Don Quichotte.

ZOODSMA Marieke et SCHAAFSMA Juliette (2021), « Examining the “age of apology”: Insights from the Political Apology database ». Journal of Peace Research, en ligne. URL : https://journals.sagepub.com/doi/full/10.1177/00223433211024696 (consulté le 30 octobre 2021).

Téléchargements

Publiée

08-11-2021

Comment citer

Rovetta, Ornella. 2021. « Écrire l’histoire En Commission: La Justice pénale Internationale à La lumière Des Archives françaises ». Revue d’histoire Contemporaine De l’Afrique, novembre, 28-40. https://doi.org/10.51185/journals/rhca.2021.e578.