Guillaume Vial (2019) - Femmes d'influence : Les signares de Saint-Louis du Sénégal et de Gorée, XVIIIe-XIXe siècle. Étude critique d’une identité métisse

Auteurs

  • Sarah J. Zimmerman Western Washington University (USA)

DOI :

https://doi.org/10.51185/journals/rhca.2021.e406

Mots-clés :

Sénégal, conjugalité, femmes, race, classe, esclavage, colonialisme

Résumé

Recensé : Guillaume Vial, Femmes d'influence : Les signares de Saint-Louis du Sénégal et de Gorée, XVIIIe-xixe siècle. Étude critique d’une identité métisse, Paris, Hémisphère Éditions et Maisonneuve et Larose, 2019, 384 p.

Références

ANGRAND Jean-Luc (2006), Céleste ou le temps des Signares, Sarcelles, A. Pépin.

IPSEN Pernille (2015), Daughters of the Trade: Atlantic Slavers and Interracial Marriage on the Gold Coast, Philadelphie, University of Pennsylvania Press.

JONES Hilary (2005), « From Mariage à La Mode to Weddings at Town Hall: Marriage, Colonialism, and Mixed-Race Society in Nineteenth-Century Senegal », The International Journal of African Historical Studies 38(1), p. 27–48.

LARCHER Silyane (2014), L’autre citoyen : L’idéal républicain et les Antilles après l’esclavage, Paris, Armand Colin.

SEMLEY Lorelle D. (2017), To Be Free and French: Citizenship in France’s Atlantic Empire, New York, Cambridge University Press.

Vial Femmes d'Influences Les Signares

Téléchargements

Publié le

03-03-2021

Comment citer

Zimmerman, Sarah J. 2021. « Guillaume Vial (2019) - Femmes d’influence : Les Signares De Saint-Louis Du Sénégal Et De Gorée, XVIIIe-XIXe siècle. Étude Critique d’une Identité métisse ». Revue d’histoire Contemporaine De l’Afrique, mars. https://doi.org/10.51185/journals/rhca.2021.e406.