Guillaume Blanc (2020) - L’invention du colonialisme vert. Pour en finir avec le mythe de l’Éden africain

Auteurs

  • Vincent Hiribarren Institut Français de Recherche en Afrique au Nigeria, Institute of African Studies, University of Ibadan (Nigeria)

DOI :

https://doi.org/10.51185/journals/rhca.2021.e481

Mots-clés :

colonialisme, écologie, Eden, Ethiopie, Nature, Unesco, WWF

Résumé

Recensé : Blanc, Guillaume, L’invention du colonialisme vert. Pour en finir avec le mythe de l’Éden africain, Paris, Flammarion, 2020, 346 p.

Références

GROVE Richard (1995), Green Imperialism: Colonial Expansion, Tropical Island Edens, and the Origins of Environmentalism, 1600-1860, Cambridge, New York, Cambridge University Press.

MACKENZIE John M. (1988), The Empire of Nature: Hunting, Conservation, and British Imperialism, Manchester, Manchester University Press.

FAIRHEAD James et Melissa LEACH (1996), Misreading the African Landscape: Society and Ecology in a Forest-Savanna Mosaic, Cambridge, Cambridge University Press.

MCCANN James (1995), People of the Plow: An Agricultural History of Ethiopia, 1800-1990, Madison, University of Wisconsin Press.

Couverture du livre de Guillaume Blanc

Téléchargements

Publié le

30-04-2021

Comment citer

Hiribarren, Vincent. 2021. « Guillaume Blanc (2020) - L’invention Du Colonialisme Vert. Pour En Finir Avec Le Mythe De l’Éden Africain ». Revue d’histoire Contemporaine De l’Afrique, avril. https://doi.org/10.51185/journals/rhca.2021.e481.