Le CICR et la Russie

Un peu plus que de l’humanitaire

Auteurs

  • Jean-François Fayet

DOI :

https://doi.org/10.5077/journals/connexe.2015.e33

Mots-clés :

Humanitaire, Croix-Rouge, Conventions de Genève, Conventions de la Haye, Relations Suisse-Russie

Résumé

La Russie est vraisemblablement l’un des pays qui, en tant que partenaire, mais aussi en tant que champ d’action, que terrain privilégié de ses interventions, a le plus marqué l’histoire du Comité international de la Croix-Rouge (CICR). L’importance de ce pays procède d’abord de la durée de leur relation, presque aussi ancienne que le CICR lui- même. Inscrite dans le temps long, cette histoire est toutefois marquée par l’alternance de périodes d’intense collaboration avec des phases de tensions et d’absences. Il s’agit donc d’une relation souvent heurtée à l’image des relations entretenues par la Russie avec le monde extérieur au cours du XXe  siècle. Nous verrons que, paradoxalement, les phases de coopération ne coïncident pas toujours avec « les temps de guerre » de l’urgence humanitaire. Mais c’est justement l’intérêt de la Russie que d’avoir amené le CICR à dépasser le cadre initial de son mandat en faisant éclater le « classique dualisme » entre situation de guerre et situation de paix. Par le tumulte de son histoire, la Russie représente ainsi un extraordinaire laboratoire de l’action humanitaire, dans le sens d’un lieu où s’élaborent des pratiques et des normes, mais aussi des formes inédites de relations en situation de crise.

Références

Bagotski 1924 : Sergueï Bagotski, La réorganisation de la Croix-Rouge internationale, Berne : SRCR, 1924.

Bornet 2011 : Jean-Marc Bornet, Entre les lignes ennemies. Délégué du CICR, 1972-2003, Genève : Georg et la Société d’histoire de la Suisse romande, 2011.

Bugnion 2000 : François Bugnion, Le Comité international de la Croix-Rouge et la protection des victimes de la guerre, Genève : CICR, 2000 (2e édition).

Bugnion 2012 : François Bugnion, « Confronting the unthinkable : The International Committee of the Red Cross and the Cuban missile crisis, October-November 1962 », Revue suisse d’histoire, vol. 62, 2012, n° 1, pp. 143-155.

Calvez 1953 : Jean-Yves Calvez, Droit international et souveraineté en URSS. L’évolution de l’idéologie juridique soviétique depuis la révolution d’Octobre, Paris : Armand Colin, 1953.

Dekens 2002 : Charline Dekens, « Refaire de ces abandonnés des hommes. Le Comité international de secours à la Russie et la famine de 1921-1922 », Mémoire de licence, Université de Genève, 2002.

Fayet 2000 : Jean-François Fayet, « En attendant la fin de la guerre : La [sur]vie des soldats et des civils allemands détenus en Russie pendant la Première Guerre mondiale », in Guerres et Paix, Genève : Georg, juin 2000, pp. 147-162.

Fayet 2009 : Jean-François Fayet, « “Comment devons-nous les nommer ?” La Croix-Rouge soviétique, le CICR et les prisonniers de guerre polonais », in Delphine Debons, Antoine Fleury & Jean-François Pitteloud (eds.), Katyn et la Suisse : Experts et expertises médicales dans les crises humanitaires 1920-2007 — Katyn and Switzerland : Forensic Investigators and Investigations in Humanitarian Crises 1920-20007, Genève : Georg, 2009, pp. 92-107.

Fayet 2010 : Jean-François Fayet, « En l’absence de relations diplomatiques et de puissance protectrice : la protection des intérêts soviétiques durant la période dite de “transition” », Relations internationales, n° 143, novembre 2010, pp. 75-88.

Fayet 2014 : Jean-François Fayet, VOKS : le laboratoire helvétique. Histoire de la diplomatie culturelle soviétique durant l’entre-deux-guerres, Genève : Georg, 2014.

Fayet et Huber 2002 : Jean-François Fayet et Peter Huber, « Die Russland-Schweizer ohne Schutz ? Die IKRK-Mission als “verdecktes Konsulat”, 1921-1938 », Etudes et sources, n° 28, 2002, pp. 153-187.

Fayet et Huber 2003 : Jean-François Fayet et Peter Huber, « La mission Wehrlin en Union soviétique », Revue internationale de la Croix-Rouge, vol. 85, mars 2003, pp. 95-117.

Favez 1988 : Jean-Claude Favez, Une mission impossible ? Le CICR, les déportations et les camps de concentration nazis, Lausanne : Payot, 1988.

Fischer 2001 : Thomas Fischer, « The ICRC and the Cuban missile crisis », RICR, n° 842, juin 2001, pp. 287-308.

Fleury et Tosato-Rigo 1994 : Antoine Fleury et Danièle Tosato-Rigo (éd.), Suisse-Russie. Contacts et ruptures, 1813-1955 : documents tirés des Archives du Ministère des Affaires étrangères de Russie et des Archives fédérales suisses, Berne : Paul Haupt, 1994.

Harroff-Tavel 2001 : Marion Harroff-Tavel, « Les défis de l’action humanitaire du CICR dans les conflits du Caucase de d’Asie centrale (1993-1996) », Relations internationales, n° 105, printemps 2001, pp. 91-108.

Huber 1994 : Peter Huber, « Das Russlandschweizerbüro im EPD und der IKRK-Vertreter Wehrlin in Moskau », in Peter Huber, Stalins Schatten in die Schweiz, Zürich, Chronos, 1994, pp. 59-66.

Huber et Pitteloud 2010 : Peter Huber et Jean-François Pitteloud, « Une puissance protectrice inédite : la “mission” Wehrlin du CICR à Moscou (1920-1938) », Relations internationales, n° 143, novembre 2010, pp. 89-102.

Hutchinson 1996 : John F. Hutchinson, Champions Of Charity: War And The Rise Of The Red Cross, Oxford : Westview Press, 1996.

Junod 1997 : Dominique-Debora Junod, La Croix-Rouge en péril, 1945-1952. La stratégie du CICR, de la Seconde Guerre mondiale au conflit de Palestine – Eretz-Israël, Lausanne : Payot, 1997.

Martens 1900 : Fedor F. Martens, La Conférence de la Paix à la Haye. Étude d’histoire contemporaine, Paris : A. Rousseau 1900.

Meurant 1991 : Jacques Meurant, « Anatole Demidoff. Pionnier de l’assistance aux prisonniers de guerre », in Roger Durant et Jacques Meurant (éd.), Préludes et pionniers. Les précurseurs de la Croix-Rouge. 1849-1860, Genève : Henry Dunant, 1991, pp. 95-117.

Moreillon 1973 : Jacques Moreillon, Le Comité international de la Croix-Rouge et la protection des détenus politiques, Lausanne : L’Age d’homme, 1973.

Praz 1996 : Jean-Daniel Praz, « La mission Wehrlin du CICR à Moscou (1920–1938). Délégation ou ... Légation ? Analyse des relations CICR-Confédération au travers d’un cas particulier de fonctionnement du Département politique », Université de Fribourg : Mémoire de Licence, 1996.

Reimann 1971 : Maximilian Reimann, Quasi-konsularische und schutzmachtähnliche Funktionen des Internationalen Komitees vom Roten Kreuz ausserhalb bewaffneter Konflikte, Frick : Arnold Fricker AG, 1971.

Rey-Schyrr 2007 : Catherine Rey-Schyrr, De Yalta à Dien Bien Phu. Histoire du Comité international de la Croix-Rouge 1945-1955, Genève : Georg-CICR, 2007.

Streit 1991 : Christian Streit, Keine Kameraden. Die Wehrmacht und die sowjetischen Kriegsgefangenen, 1941-1945, Bonn : Dietz, 1991, pp. 130-131.

Toman 1997a : Jiri Toman, « L’Union soviétique et le droit des conflits armés », Thèse de Science politique, Genève : HEI, 1997.

Toman 1997b : Jiri Toman, La Russie et la Croix-Rouge (1917-1945). La Croix-Rouge dans un État révolutionnaire et l’action du CICR en Russie après la Révolution d’octobre 1917, Genève : Institut Henry-Dunant, 1997.

Vonèche Cardia 1996 : Isabelle Vonèche Cardia, L’Octobre hongrois : entre croix rouge et drapeau rouge. L’action du Comité international de la Croix-Rouge en 1956, Bruxelles : Bruylant, 1996.

Téléchargements

Publié en ligne

01.11.2019

Comment citer

Fayet, Jean-François. 2019. « Le CICR Et La Russie: Un Peu Plus Que De l’humanitaire ». Connexe : Les Espaces Postcommunistes En question(s) 1 (novembre):55-74. https://doi.org/10.5077/journals/connexe.2015.e33.

Articles les plus lus par le même auteur ou la même autrice