Comptes-rendus de lecture

Les auteur.e.s peuvent, sur proposition spontanée, proposer un compte-rendu critique (5 000 à 15 000 signes) d’un livre, d’un roman ou d’un évènement jugé intéressant pour l’histoire contemporaine de l’Afrique. Ils et elles peuvent également contacter la rédaction de la Revue afin que celle-ci sollicite l’envoi d’ouvrages de la part des maisons d’édition.