Le Congo belge sur pellicule

Ordre et désordres autour d’une décolonisation (ca. 1940- ca. 1960)

Auteurs

  • Patricia Van Schuylenbergh Service Histoire et Politique, Musée royal de l’Afrique centrale, Tervuren (Belgique)

DOI :

https://doi.org/10.51185/journals/rhca.2021.e289

Mots-clés :

cinéma, politique, éducation, propagande, censure, publics-cibles

Résumé

En créant des structures de propagande permettant d’opérer une centralisation maximale et un contrôle des productions cinématographiques tournées au Congo belge, les autorités coloniales belges, aidées par les missions catholiques, démontrent leur volonté de réaliser et d’encadrer les images afin de répondre à un double objectif : présenter une vision idéalisée d’une colonie « moderne » et « éduquer » la population congolaise. La transformation progressive des modes de vie des spectateurs, la confrontation avec de nouvelles formes de pouvoirs politiques, économiques et sociaux et les troubles des années 1950 conduisent le pouvoir colonial à multiplier les films qui montrent la paix et l’harmonie d’une communauté belgo-congolaise unie alors que des critiques commencent à dénoncer les zones d’ombres du pouvoir colonial dont les thèmes (délinquance, pauvreté, chômage) sont, jusqu’ici, les laissés-pour-compte du cinéma colonial. Des visions contradictoires se révèlent autour de l’indépendance et démontrent finalement l’impossibilité entre Congolais et Belges de vivre ensemble.

Biographie de l'auteur

Patricia Van Schuylenbergh, Service Histoire et Politique, Musée royal de l’Afrique centrale, Tervuren (Belgique)

Patricia Van Schuylenbergh est docteure en Histoire (UCLouvain, Belgique). Responsable du service scientifique Histoire et Politique au Musée royal de l’Afrique centrale (Tervuren), elle co-dirige aussi la collection « Outre-Mers » aux éditions PIE – Peter Lang. Ses domaines de recherche et ses publications portent sur plusieurs aspects de l’histoire coloniale belge en Afrique centrale. En tant que conservatrice des collections audiovisuelles, elle a notamment participé à un projet de valorisation, de digitalisation et de rapatriement de ces collections en République Démocratique du Congo, au Rwanda et au Burundi et a dirigé l’ouvrage Patrimoine d’Afrique centrale. Archives Films, Congo, Rwanda, Burundi, 1912-1960 (Tervuren, MRAC, 2010).

Références

BLOOM Peter J. (2008), French Colonial Documentary: Mythologies of Humanitarism, Minneapolis, University of Minnesota Press.

BONTINCK Frans (1988), Les Missionnaires de Scheut au Zaïre : 1888-1988, Limete-Kinshasa, Epiphanie.

BRASSINE de la Buissière Jacques et DUMONT Georges-Henri (2010), Les autorités belges et la décolonisation du Congo, Bruxelles, Cahiers du CRISP, 2063-2064.

CONVENTS Guido (2003), L’Afrique ? Quel cinéma ! Un siècle de propagande coloniale et de films africains, Anvers, Éd. EPO.

CONVENTS Guido (2006), Images et démocratie. Les Congolais face au cinéma et à l’audiovisuel. Une histoire politico-culturelle des Belges jusqu’à la République démocratique du Congo (1896-2006), Kessel-Lo, Prod. G. Convents et Afrika Filmfestival.

DE VILLERS Gauthier (2012), « Du Congo au Zaïre. Épilogue d’une décolonisation », in M. DUMOULIN, A-S GIJS, P-L PLASMAN et C. VAN DE VELDE (dir.), Du Congo belge à la République du Congo 1955-1965, 1, Bruxelles-Bern-Berlin, P.I.E. Peter Lang, Coll. Outre-Mers, pp. 120-121.

ENGELEN Leen (2010), « Une bonne dose de sucre pour faire avaler la pilule amère. La série de films Matamata et Pilipili du R.P. Albert Van Haelst », in P. VAN SCHUYLENBERGH et M. ZANA AZIZA ETAMBALA (dir.), Patrimoine d’Afrique centrale. Archives Films. Congo, Rwanda, Burundi, 1912-1960, Tervuren, MRAC, pp. 166-179.

FAIR Laura (2018), Reel Pleasures: Cinema Audiences and Entrepreneurs in Twentieth-century Urban Tanzania, Athens, Ohio UP.

GANGNAT Emilie, LENOBLE-BART Annie et ZORN Jean-François (dir.) (2013), Mission et cinéma. Films missionnaires et missionnaires au cinéma, Paris, Karthala.

GIJS Anne-Sophie (2016), Le pouvoir de l’absent. Les avatars de l’anticommunisme au Congo (1920-1961), Bruxelles-Bern-Berlin, P.I.E. Peter Lang.

GILLET Florence (2010), « André Cauvin. Histoire d’une passion ambiguë pour l’Afrique », Belgisch Congo belge gefilmd door/filmé par/filmed by Gérard De Boe, André Cauvin & Ernest Genval, Bruxelles, Cinematek, pp. 58-65.

GILLET Florence et CORNET Anne (2010), Congo-Belgique, entre propagande et réalité, Bruxelles-Tournai, Ceges-Renaissance du Livre.

GODDEERIS Idesbald, LAURO Amandine, VANTHEMSCHE Guy (dir.) (2020), Le Congo colonial. Une histoire en question, Waterloo, Renaissance du Livre.

GOERG Odile (2015), Fantômas sous les tropiques. Aller au cinéma en Afrique coloniale, Paris, Éd. Vendémiaire.

GONDOLA Didier (2016), Tropical Cowboys: Westerns, Violence, and Masculinity in Kinshasa. Bloomington, Indiana University Press.

GRIEVESON Lee et MACCABE Colin (dir.) (2011), Empire and Film, Londres, British Film Institute.

HUNT Nancy Rose (2002), « Tintin and the Interruptions of Congolese Comics », in P. LANDAU et D. KASPIN (dir.), Images & Empires. Visuality in Colonial and Postcolonial Africa, Berkeley-Los Angeles-London, University of California Press, pp. 90-123.

KAPANGA Kasongo Mulenda (2019), « The Question of Cinema for the Natives between World Wars in the Congo », in J. VANDERLINDEN (dir.), The Belgian Congo between the Two World Wars, Brussels, Royal Academy for Overseas Sciences, pp. 243-267.

M’BOKOLO Elikia et SABAKINU Kivilu Jacob (dir.) (2020), L’indépendance du Congo et ses lendemains, Tervuren, Musée royal de l’Afrique centrale (Studies in Social Sciences and Humanities, vol. 179).

MOSLEY Philip (2000), Split Screen: Belgian Cinema and Cultural Identity, Albany, State University of New York Press

MUTAMBA Makombo Kitatshima Jean-Marie (1998), Du Congo belge au Congo indépendant, 1940-1960. Émergence des « Évolués » et genèse du nationalisme, Kinshasa, Institut de Formation et d’Études politique.

NZUJI Mukala Kadima (1984), La littérature zaïroise de langue française, 1945-1965, Paris, Karthala.

OKIREMUETE Shaka Femi (1999), « Instructional Cinema in Colonial Africa: An Historical Reappraisal », Ufahamu, 27(1-3), pp. 27-47.

OMASOMBO TSHONDA Jean et VANTHEMSCHE Guy (2020), « 1960 : la fin de la colonisation du Congo », in I. GODDEERIS, A. LAURO, G. VANTHEMSCHE (dir.), Le Congo colonial. Une histoire en question, Waterloo, Renaissance du Livre, pp. 81-93.

OMASOMBO TSHONDA Jean (2020), La décolonisation du Congo belge. La gestion politique des vingt-quatre derniers mois avant l’indépendance, Juillet 1958-Juin 1960, Tervuren, Musée royal de l’Afrique centrale.

PARSONS Neil (2018), Black and White Bioscope. Making Movies in Africa, 1899 to 1925, Brixton, Intellect Books.

PAUWELS-BOON Greta (1979), L’origine, l’évolution et le fonctionnement de la radiodiffusion au Zaïre de 1937 à 1960, Tervuren, Musée royal de l’Afrique centrale.

RAMIREZ Francis et ROLOT Christian (1985), Histoire du cinéma colonial au Zaïre, au Rwanda et au Burundi, Tervuren, Musée royal de l’Afrique centrale.

REYNOLDS Glenn (2015), Colonial Cinema in Africa. Origins, Images, Audiences, Jefferson, McFarland & Compagny.

TÖDT Daniel (2018), Elitenbildung und Dekolonisierung. Die Évolués in Belgisch-Kongo 1944–1960, Coll. Kritische Studien der Geschichtswissenschaft, 228, Göttingen, Vandenhoeck & Ruprecht.

TOUSIGNANT Nathalie (dir.) (2009), Le Manifeste Conscience Africaine (1956). Élites congolaises et société coloniale. Regards croisés, Bruxelles, Presses de l’Université Saint-Louis.

TSHIMANGA Charles (2001), Jeunesse, formation et société au Congo/Kinshasa, 1890-1960, Paris, L’Harmattan.

VAN BEVER Louis (1950), Le Cinéma pour Africains, Bruxelles, G. Van Campenhout.

VANDERLINDEN Jacques (1994), Pierre Ryckmans. 1891-1959. Coloniser dans l'honneur, Bruxelles, De Boeck-Université.

VAN SCHUYLENBERGH Patricia et ZANA AZIZA ETAMBALA Mathieu (dir.) (2010), Patrimoine d’Afrique centrale. Archives Films. Congo, Rwanda, Burundi, 1912-1960, Tervuren, Musée royal de l’Afrique centrale.

VAN SCHUYLENBERGH Patricia et WINTER Grace (2010), « Ernest Genval. Le chansonnier-cinéaste propagandiste, Chansonnier, film-maker and propagandist », in Belgisch Congo Belge gefilmd door/filmé par/filmed by Gérard De Boe, André Cauvin & Ernest Genval, Bruxelles, Cinematek, pp. 40-45.

VAN SCHUYLENBERGH Patricia (2010), « Temps colonial, temps du récit cinématographique », in P. VAN SCHUYLENBERGH et M. ZANA AZIZA ETAMBALA (dir.), Patrimoine d’Afrique centrale. Archives Films. Congo, Rwanda, Burundi, 1912-1960, Tervuren, Musée royal de l’Afrique centrale, pp. 16-23.

VAN SCHUYLENBERGH Patricia (2012), « Formater les regards, décoloniser les esprits ? Éducation et transition politiques à travers les films d’archives », in M. DUMOULIN, A-S GIJS, P-L PLASMAN et C. VAN DE VELDE (dir.), Du Congo belge à la République du Congo 1955-1965, 1, Bruxelles-Bern-Berlin, P.I.E. Peter Lang, Coll. Outre-Mers, pp. 239-251.

VANTHEMSCHE Guy (1994), Genèse et portée du « Plan décennal » du Congo Belge (1949-1959), Bruxelles, Académie royale des Sciences d'Outre-Mer.

VELLUT Jean-Luc (2017), Congo. Ambitions et désenchantements, 1880-1960, Paris, Karthala.

VERHAEGEN Benoît et TSHIMANGA Charles (2003), L’Abako et l’indépendance du Congo belge, Tervuren-Paris, Institut africain-L’Harmattan.

WHITEHEAD Clive (1991), « The Advisory Committee on Education in the [British] Colonies 1924-1961 », Paedagogica Historica, 27(3), pp. 384-421.

WILLAME Jean-Claude (1990), Patrice Lumumba : la crise congolaise revisitée, Paris, Karthala.

YOUNG Crawford (1965), Politics in the Congo. Decolonization and Independence, Princeton, Princeton University Press.

Téléchargements

Publié le

07-01-2021

Comment citer

Van Schuylenbergh, Patricia. 2021. « Le Congo Belge Sur Pellicule: Ordre Et désordres Autour d’une décolonisation (ca. 1940- Ca. 1960) ». Revue d’histoire Contemporaine De l’Afrique, nᵒ 1 (janvier):16-38. https://doi.org/10.51185/journals/rhca.2021.e289.